Textes > Théâtre (extraits) > Les Fourberies de Scapin de Molière (Acte II, scène 7) Source : Gallica Pour jouer un mauvais tour à Géronte dont il cherche à se venger, Scapin prétend que son fils Léandre a été capturé par des Turcs qui lui demandent une rançon en échange de sa libération. La mine résolue, la tête haute, les regards assurés. SCAPIN.- Que vouliez-vous qu’il fît ? Qu’y a-t-il ? Titre Les fourberies de Scapin : texte intégral - texte intégral . Les fourberies de Scapin /Molière 1 I.Lespersonnages 1)Observezlalistedespersonnages.Àquellecatégorie appartiennentcespersonnages?Cherchezdans ... TEXTES CLASSIQUES Les fourberies de Scapin Molière Fichepédagogiqueréalisée parVirginieFauvin , professeureagrégée delettresmodernes. De peur que, profitant de votre faiblesse, il ne s’habitue à vous mener comme un enfant. SCAPIN.- Hé bien, qu’y a-t-il là de si funeste ? HYACINTE.- Je veux croire que vous sentez ce que vous dites, et je ne doute point que vos paroles ne soient sincères ; mais je crains un pouvoir qui combattra dans votre cœur les tendres sentiments que vous pouvez avoir pour moi. SCAPIN : De grâce, Monsieur… ARGANTE : Non, je … Ne laissons pas d’attendre le vieillard. Les Fourberies de Scapin, oeuvre complète à lire et télécharger. SCAPIN.- Je ne vois pas encore où ceci veut aller. … pour notre subsistance, et nous avons de tous côtés des gens qui aboient après nous. SCAPIN.- Non ; mais il ne tiendra qu’à vous que je la sache bientôt ; et je suis homme consolatif [1] Consolatif : apte à consoler (se dit d’habitude des propos, des discours, et non des personnes). ; et sa coiffure était une cornette jaune, retroussée au haut de sa tête, qui laissait tomber en désordre ses cheveux sur ses épaules ; et cependant faite comme cela, elle brillait de mille attraits, et ce n’était qu’agréments et que charmes, que toute sa personne. Conseils de lecture. may 27th, 2020 - les fourberies de scapin 1 situation du texte à l opposé de la spectaculaire tragédie ballet psyché créée la même année par molière en collaboration avec lully pour le roi les fourberies de scapin se distingue par l extrême simplicité de ses accessoires une bourse un sac un bâton le tour SCAPIN.- J’ai fait de grands serments de ne me mêler plus du monde ; mais si vous m’en priez bien fort tous deux, peut-être... OCTAVE.- Ah, s’il ne tient qu’à te prier bien fort pour obtenir ton aide, je te conjure de tout mon cœur de prendre la conduite de notre barque. Demandez-lui un peu quelles belles réprimandes je lui ai faites, et comme je l’ai chapitré sur le peu de respect qu’il gardait à un père, dont il devrait baiser les pas. OCTAVE.- Non, belle Hyacinte, il n’y a point de père qui puisse me contraindre à vous manquer de foi, et je me résoudrai à quitter mon pays, et le jour même [6] Et le jour même : et même la vie. SCAPIN.- Une aventure où je me brouillai avec la justice. Les textes les plus sélectionnés; En vidéo. OCTAVE.- Après quelques paroles, dont je tâchai d’adoucir la douleur de cette charmante affligée, nous sortîmes de là ; et demandant à Léandre ce qu’il lui semblait de cette personne, il me répondit froidement qu’il la trouvait assez jolie. (À Silvestre.) Les auteurs en présence sont Jean RACINE à travers un extrait de son œuvre « Britannicus » avec acte I scène 1on note également un extrait de MOLIÈRE tiré de « Les fourberies de Scapin » acte I scène 1 et « Les femmes savantes » acte I scène 1. Nous entrons dans une salle, où nous voyons une vieille femme mourante, assistée d’une servante qui faisait des regrets, et d’une jeune fille toute fondante en larmes, la plus belle, et la plus touchante qu’on puisse jamais voir. Après avoir réussi à extorquer de l’argent à Arcante, Scapin fait ici croire à Géronte que son fils Léandre a été fait prisonnier par des Turcs. "Tu as l’insolence, fripon, de t’engager sans le consentement de ton père, de contracter un mariage clandestin ? Poids 138 g. 211 0 obj << /Linearized 1 /O 213 /H [ 668 293 ] /L 103248 /E 9622 /N 68 /T 98909 >> endobj xref 211 13 0000000016 00000 n 0000000611 00000 n 0000000961 00000 n 0000001119 00000 n 0000001225 00000 n 0000001839 00000 n 0000002742 00000 n 0000003490 00000 n 0000008231 00000 n 0000008362 00000 n 0000008787 00000 n 0000000668 00000 n 0000000939 00000 n trailer << /Size 224 /Info 210 0 R /Root 212 0 R /Prev 98898 /ID[] >> startxref 0 %%EOF 212 0 obj << /Type /Catalog /Pages 203 0 R >> endobj 222 0 obj << /S 292 /Filter /FlateDecode /Length 223 0 R >> stream On ne peut pas lui mieux parler, quand ce serait vous-même. SCAPIN.- Laisse-moi dire, moi, et ne fais que me suivre. C'est: Mon cours de français facile. Télécharge (sans imprimer) le texte complet des Fourberies de Scapin ici. SCAPIN.- Si fait, j’y ai d’abord été, moi, lorsque j’ai su la chose, et je me suis intéressé pour vous, jusqu’à quereller votre fils. Campe-toi sur un pied. ARGANTE.- Quoi, je n’aurai pas pour moi les droits de père, et la raison de la violence qu’on a faite à mon fils [14] Je n’aurai pas, pour étayer ma plainte, les droits de père et l’argument de la violence faite à mon fils ? SCAPIN.- La tendresse paternelle fera son office. Les Fourberies de Scapin de Molière, texte intégral avec note et notice. Voilà qui est bien. SCAPIN.- Demandez-lui plutôt. SCAPIN.- Que voulez-vous, il y a été poussé par sa destinée. Ne laissez pas de me conter votre aventure. Et se vend pour l'Auteur, Chez PIERRE LE MONNIER, au Palais, vis à vis la Porte de L'Eglise de la Sainte-Chapelle, à l'Image Saint Louis, et au Feu Divin. Un peu de hardiesse, et songez à répondre résolûment sur tout ce qu’il pourra vous dire. ARGANTE.- A-t-on jamais ouï parler d’une action pareille à celle-là ? OCTAVE.-Et que cette fille est mandée de Tarente ici pour cela ? , s’il est besoin, plutôt qu’à vous quitter. Il est à deux ans de sa mort, est épuisé par les grandes machines qu’il écrit pour la cour et accouche de son Scapin comme un cri de jouissance rapide et instinctif. Vous voilà bien embarrassés tous deux pour une bagatelle. [11] En donner à garder à quelqu’un : lui en faire accroire, le berner. Imaginez-vous que je suis votre père qui arrive, et répondez-moi fermement comme si c’était à lui-même. SCAPIN.- J’ai bien ouï parler de quelque petite chose. Vous n’oubliez aucune circonstance, et vous dites les choses tout justement comme elles sont. Les Fourberies de Scapin I, 1 - II, 5 - III, 2. que diable ! Les Fourberies de Scapin, la scène du sac (Acte III, scène 2), Molière. SILVESTRE.- Si vous n’abrégez ce récit, nous en voilà pour jusqu’à demain. Oh ! Tous ces textes reposent sur la scène d’exposition. �U��-��~ϼ˞�8ՕEl�HC�"�P2�qfX���Q�ֺr;����i��zj?�M�vj��eٖ�8�",�Y.�V�q&w�m��y�û�-rҮ �cVh��Mwi\�E�no�����x}V�Ӻ��f�M��QJp�����{: �z�#���Z�~�˞������-:H�c�Va�X��?9�F�P�+��:/5���4�3=��`�Y���z�d��Y�����W�^��C� �K*V�0]%��'�]��yT}� ��(�#�,�� �:[b� Marche un peu en roi de théâtre. Le succès de la pièce n'est pas immédiat et n’apparait qu'après la mort du grand dramaturge français. OCTAVE.- Ses larmes n’étaient point de ces larmes désagréables, qui défigurent un visage ; elle avait à pleurer, une grâce touchante ; et sa douleur était la plus belle du monde. ARGANTE.- Mon Dieu, fort bon. H�tT TSg�_^��HC ��5�$��jE�����qe 4�&��h+D��[��:�e��e����2Y}0.Sl�83�����w����{�����@|"B:+|���Y���6�����!�tV�ط v�E�o����b>;J셃qʋ�/�E�v�^�B�����G�^�H�������frP� Ck�k ҄&��t���,V���Y`�7�7�̱V]�D�&t��+֢1�,:s*g}S��h����!ּ^cJԄ�&k�F�&t�&֘0�d��HKJ�E���5�u�_�"�Cnr�!��� �ㆴ"�C��P���$���PB;��]G��y�&B���PBZ�U�H��H���+��L��1Da%n��xI�Fr,NH���O��?����I`���H� C’en est trop, et nous irons devant les juges. SCAPIN.- Holà, Octave, demeurez. Télécharge (sans imprimer) le texte complet des Fourberies de Scapin ici. dont il devint amoureux. Le texte par l'auteur ou le traducteur; Editions . On n’a plus qu’à commettre tous les crimes imaginables, tromper, voler, assassiner, et dire pour excuse, qu’on y a été poussé par sa destinée. OCTAVE.- Ah tu me fais mourir par tes leçons hors de saison. ���k��e56�U�;�� 0 �)�J endstream endobj 218 0 obj << /Filter /FlateDecode /Length 4648 /Subtype /Type1C >> stream �� �Oau����%%�������ܮ���/��'��\Q=��xR���e����]�dH6���M�{k}k���M��c �D�4PpġT�7��}��|��܅9��-�6}��:b�V:Ø�cR����Ct3d�{���Vcwj ���;��7�ډ���Ď�pj��C.���� ARGANTE.- Hoy. ARGANTE.- Il le fera, ou je le déshériterai. Aujourd'hui, nous avons le plaisir de vous annoncer que le spectacle "Les Fourberies de Scapin" initialement prévu le 15 janvier 2021 est reporté au 14 janvier 2022. ARGANTE.- Assez bien. Lisez ce Archives du BAC Commentaire de texte et plus de 247 000 autres dissertation. vous demeurez interdit ! ituation : il s’agit d’une des scènes les plus célèbres des Fourberies de Scapin, voire du théâtre moliéresque tout entier. SILVESTRE.- Les réprimandes ne sont rien ; et plût au Ciel que j’en fusse quitte à ce prix ! ARGANTE.- Un fils qui se marie sans le consentement de son père ? OCTAVE.-Ah fâcheuses nouvelles pour un cœur amoureux ! SCAPIN.- Votre fils. SCAPIN A vous dire la vérité, il y a peu de choses qui me soient impossibles, quand je m'en veux mêler. Titre Les fourberies de Scapin : texte intégral - texte intégral . Il n’a garde d’aller avouer cela. Voilà son amour augmenté par les difficultés. des noms des personnages, identification des identités et des relations. SILVESTRE.- C’est à quoi vous deviez songer, avant que de vous y jeter. OCTAVE.- C’est que je m’imagine que c’est mon père que j’entends. ARGANTE.- Que me viens-tu conter ? se pourra faire. Finissons ce discours qui m’échauffe la bile. Toutes les mises en scène de ce texte en langue originale Les mises en scène. Octave. OCTAVE.- Si tu l’avais vue, Scapin, en l’état que je dis, tu l’aurais trouvée admirable. OCTAVE.-Avec une fille du seigneur Géronte ? Dimensions 18,00 cm x 13,00 cm. Nombre de pages 189 pages. Précédent Suivant Quand la bande dessinée est associée au théâtre ! Peste soit du butor. Extrait du texte :la scène 3. , homme à m’intéresser aux affaires des jeunes gens. Les Copains d’avant… et leurs copines Alors que leurs pères sont partis en voyage, Octave, fils d’Argante et Léandre, fils de Géronte, se sont épris l’un de Hyacinthe, jeune fille pauvre et de … Texte de la pièce Les Fourberies de Scapin de Molière, oeuvre de Molière. Une seule solution : appeler le valet Scapin à la rescousse. [14] Je n’aurai pas, pour étayer ma plainte, les droits de père et l’argument de la violence faite à mon fils ? (Parlant à Hyacinte.) Vous dépendez d’un père, qui veut vous marier à une autre personne ; et je suis sûre que je mourrai, si ce malheur m’arrive. Poids 175 g. J'ai sans doute reçu du Ciel un génie assez beau pour toutes les fabriques de ces gentillesses d'esprit, de ces galanteries ingénieuses, à qui le vulgaire ignorant donne le nom de fourberies; et je Edition du texte cité en titre. Ils triompheront grâce à Scapin, un valet rusé prêt à inventer les stratagèmes les plus invraisemblables pour les aider. OCTAVE.- Je suis assassiné par ce maudit retour. Le voilà surpris avec elle par ses parents, qui la force à la main le contraignent de l’épouser. PAR J.B.P. Les Fourberies de Scapin met en scène deux jeunes gens qui doivent braver l’autorité de leurs pères pour pouvoir épouser celles qu’ils aiment. ARGANTE.- Cela est vrai. SCAPIN.- Eh oui. Quelle pauvre espèce d’homme ! OCTAVE.- Et que Léandre et moi nous fûmes laissés par nos pères ; moi sous la conduite de Silvestre ; et Léandre sous ta direction. ituation : il s’agit d’une des scènes les plus célèbres des Fourberies de Scapin, voire du théâtre moliéresque tout entier. COMÉDIE. Fais les yeux furibonds. Lecture 1 : … je suis perdu [10] VAR. Réponds-moi, coquin, réponds-moi. Vous n’aurez pas ce cœur-là. ? Editeur Gallimard. SCAPIN.- Bon. SUJET DU DEVOIR Texte A: Jean Racine, Britannicus, Acte 1, scène 1 Texte B: Molière, les fourberies de scapin, Acte 1, scène 1 Texte C: Molière, Les femmes savantes, Acte 1, scène 1 Si vous accepter de m'aider des extraits doivent être disponible sur le net. est-ce là le fruit de mes soins ? À partir de cette réplique jusqu’à : "Je ne suis point bon, et je suis méchant quand je veux", tout ce mouvement de dialogue - qui provient sans doute d’un fonds commun ancien de la tradition de la. ARGANTE.- Il n’en demeurera pas d’accord ? SCAPIN.- C’est une chose dont il ne demeurera pas d’accord. SCAPIN.- Monsieur, si je vous puis être utile en quelque chose, vous n’avez qu’à me commander. Tous ces textes reposent sur la scène d’exposition. Le nom de ma chaîne a changé! que votre père est de retour, et qu’il veut vous marier ? Il excellait dans les procédés comiques qui lui valut une forte renommée. Les jeunes gens sont jeunes, et n’ont pas toute la prudence qu’il leur faudrait, pour ne rien faire que de raisonnable ; témoin notre Léandre, qui malgré toutes mes leçons, malgré toutes mes remontrances, est allé faire de son côté pis encore que votre fils. SILVESTRE.- Qu’ai-je à parler davantage ! Les Fourberies de Scapin I, 1 - II, 5 - III, 2. Editeur Hatier. OCTAVE.- Ah parle, si tu veux, et ne te fais point de la sorte, arracher les mots de la bouche. Oeuvres & thèmes. SCAPIN.- Monsieur, je suis ravi de vous voir de retour. ARGANTE.- Il ne faut point dire bagatelles. Nombre de pages 157 pages. une hyperbole (exagération) et deux métaphores (qui viennent d'une comparaison).. L'hyperbole est une exagération : Octave dit qu'il est « assasiné » alors qu'il est inquiet du retour de son père. SCAPIN.- Oui. M. DC. Les Fourberies de Scapin sont une comédie de Molière, en 3 actes et en prose, représentée sur le théâtre du Palais-Royal, le 21 mai 1671.. la structure du texte, le plan et la problématique. SCAPIN.- Il faut pourtant paraître ferme au premier choc, de peur que, sur votre faiblesse, il ne prenne le pied de vous mener comme un enfant [8] De peur que, profitant de votre faiblesse, il ne s’habitue à vous mener comme un enfant. SILVESTRE.-Oui. Je voudrais bien que l’on m’eût donné autrefois nos vieillards à duper ; je les aurais joués tous deux par-dessous la jambe ; et je n’étais pas plus grand que cela, que je me signalais déjà par cent tours d’adresse jolis. OCTAVE.- Et que cette fille est mandée de Tarente ici pour cela ? Je voudrais bien savoir si vous-même n’avez pas été jeune, et n’avez pas dans votre temps fait des fredaines comme les autres. OCTAVE.- Comment ? Laisse-moi un peu quereller en repos. Je fus piqué de la froideur avec laquelle il m’en parlait, et je ne voulus point lui découvrir l’effet que ses beautés avaient fait sur mon âme. ARGANTE.- Tâcheront-ils de me nier la chose ? Mais je serais d’avis que vous ne fissiez point de bruit. 1/ Les contenus accessibles sur le site Gallica sont pour la plupart des reproductions numériques d'oeuvres tombées dans le domaine public provenant des collections de … OCTAVE.- Je m’en vais prendre plus de résolution, et je répondrai fermement. OCTAVE.- Ah fâcheuses nouvelles pour un cœur amoureux ! ©Electre 2020. mise en scène . C’est bien là de quoi se tant alarmer. Elle en usa fort mal avec moi, et je me dépitai de telle sorte contre l’ingratitude du siècle, que je résolus de ne plus rien faire. Gîtes De France Calvados Plages Du Débarquement, Vente Betta Particulier, Clinique Le Noirmont Restaurant, Idée Sortie En Famille Gironde, Hôtel Bidart 4 étoiles, Ensemble Tailleur Femme Pour Mariage, Lac Du Bourget Bateau, Fréquence Atv Arabi, Lac De La Toussuire, La Guinguette Gaudoise La Gaude, Image Bébé Rigolo, Point Du Jour Mots Fléchés 6 Lettres, Oreillette Bluetooth Amazon, Les Pays Et Leurs Capitales Et Leurs Monnaies Pdf, Verset Du Jour Bible Catholique, "> Textes > Théâtre (extraits) > Les Fourberies de Scapin de Molière (Acte II, scène 7) Source : Gallica Pour jouer un mauvais tour à Géronte dont il cherche à se venger, Scapin prétend que son fils Léandre a été capturé par des Turcs qui lui demandent une rançon en échange de sa libération. La mine résolue, la tête haute, les regards assurés. SCAPIN.- Que vouliez-vous qu’il fît ? Qu’y a-t-il ? Titre Les fourberies de Scapin : texte intégral - texte intégral . Les fourberies de Scapin /Molière 1 I.Lespersonnages 1)Observezlalistedespersonnages.Àquellecatégorie appartiennentcespersonnages?Cherchezdans ... TEXTES CLASSIQUES Les fourberies de Scapin Molière Fichepédagogiqueréalisée parVirginieFauvin , professeureagrégée delettresmodernes. De peur que, profitant de votre faiblesse, il ne s’habitue à vous mener comme un enfant. SCAPIN.- Hé bien, qu’y a-t-il là de si funeste ? HYACINTE.- Je veux croire que vous sentez ce que vous dites, et je ne doute point que vos paroles ne soient sincères ; mais je crains un pouvoir qui combattra dans votre cœur les tendres sentiments que vous pouvez avoir pour moi. SCAPIN : De grâce, Monsieur… ARGANTE : Non, je … Ne laissons pas d’attendre le vieillard. Les Fourberies de Scapin, oeuvre complète à lire et télécharger. SCAPIN.- Je ne vois pas encore où ceci veut aller. … pour notre subsistance, et nous avons de tous côtés des gens qui aboient après nous. SCAPIN.- Non ; mais il ne tiendra qu’à vous que je la sache bientôt ; et je suis homme consolatif [1] Consolatif : apte à consoler (se dit d’habitude des propos, des discours, et non des personnes). ; et sa coiffure était une cornette jaune, retroussée au haut de sa tête, qui laissait tomber en désordre ses cheveux sur ses épaules ; et cependant faite comme cela, elle brillait de mille attraits, et ce n’était qu’agréments et que charmes, que toute sa personne. Conseils de lecture. may 27th, 2020 - les fourberies de scapin 1 situation du texte à l opposé de la spectaculaire tragédie ballet psyché créée la même année par molière en collaboration avec lully pour le roi les fourberies de scapin se distingue par l extrême simplicité de ses accessoires une bourse un sac un bâton le tour SCAPIN.- J’ai fait de grands serments de ne me mêler plus du monde ; mais si vous m’en priez bien fort tous deux, peut-être... OCTAVE.- Ah, s’il ne tient qu’à te prier bien fort pour obtenir ton aide, je te conjure de tout mon cœur de prendre la conduite de notre barque. Demandez-lui un peu quelles belles réprimandes je lui ai faites, et comme je l’ai chapitré sur le peu de respect qu’il gardait à un père, dont il devrait baiser les pas. OCTAVE.- Non, belle Hyacinte, il n’y a point de père qui puisse me contraindre à vous manquer de foi, et je me résoudrai à quitter mon pays, et le jour même [6] Et le jour même : et même la vie. SCAPIN.- Une aventure où je me brouillai avec la justice. Les textes les plus sélectionnés; En vidéo. OCTAVE.- Après quelques paroles, dont je tâchai d’adoucir la douleur de cette charmante affligée, nous sortîmes de là ; et demandant à Léandre ce qu’il lui semblait de cette personne, il me répondit froidement qu’il la trouvait assez jolie. (À Silvestre.) Les auteurs en présence sont Jean RACINE à travers un extrait de son œuvre « Britannicus » avec acte I scène 1on note également un extrait de MOLIÈRE tiré de « Les fourberies de Scapin » acte I scène 1 et « Les femmes savantes » acte I scène 1. Nous entrons dans une salle, où nous voyons une vieille femme mourante, assistée d’une servante qui faisait des regrets, et d’une jeune fille toute fondante en larmes, la plus belle, et la plus touchante qu’on puisse jamais voir. Après avoir réussi à extorquer de l’argent à Arcante, Scapin fait ici croire à Géronte que son fils Léandre a été fait prisonnier par des Turcs. "Tu as l’insolence, fripon, de t’engager sans le consentement de ton père, de contracter un mariage clandestin ? Poids 138 g. 211 0 obj << /Linearized 1 /O 213 /H [ 668 293 ] /L 103248 /E 9622 /N 68 /T 98909 >> endobj xref 211 13 0000000016 00000 n 0000000611 00000 n 0000000961 00000 n 0000001119 00000 n 0000001225 00000 n 0000001839 00000 n 0000002742 00000 n 0000003490 00000 n 0000008231 00000 n 0000008362 00000 n 0000008787 00000 n 0000000668 00000 n 0000000939 00000 n trailer << /Size 224 /Info 210 0 R /Root 212 0 R /Prev 98898 /ID[] >> startxref 0 %%EOF 212 0 obj << /Type /Catalog /Pages 203 0 R >> endobj 222 0 obj << /S 292 /Filter /FlateDecode /Length 223 0 R >> stream On ne peut pas lui mieux parler, quand ce serait vous-même. SCAPIN.- Laisse-moi dire, moi, et ne fais que me suivre. C'est: Mon cours de français facile. Télécharge (sans imprimer) le texte complet des Fourberies de Scapin ici. SCAPIN.- Si fait, j’y ai d’abord été, moi, lorsque j’ai su la chose, et je me suis intéressé pour vous, jusqu’à quereller votre fils. Campe-toi sur un pied. ARGANTE.- Quoi, je n’aurai pas pour moi les droits de père, et la raison de la violence qu’on a faite à mon fils [14] Je n’aurai pas, pour étayer ma plainte, les droits de père et l’argument de la violence faite à mon fils ? SCAPIN.- La tendresse paternelle fera son office. Les Fourberies de Scapin de Molière, texte intégral avec note et notice. Voilà qui est bien. SCAPIN.- Demandez-lui plutôt. SCAPIN.- Que voulez-vous, il y a été poussé par sa destinée. Ne laissez pas de me conter votre aventure. Et se vend pour l'Auteur, Chez PIERRE LE MONNIER, au Palais, vis à vis la Porte de L'Eglise de la Sainte-Chapelle, à l'Image Saint Louis, et au Feu Divin. Un peu de hardiesse, et songez à répondre résolûment sur tout ce qu’il pourra vous dire. ARGANTE.- A-t-on jamais ouï parler d’une action pareille à celle-là ? OCTAVE.-Et que cette fille est mandée de Tarente ici pour cela ? , s’il est besoin, plutôt qu’à vous quitter. Il est à deux ans de sa mort, est épuisé par les grandes machines qu’il écrit pour la cour et accouche de son Scapin comme un cri de jouissance rapide et instinctif. Vous voilà bien embarrassés tous deux pour une bagatelle. [11] En donner à garder à quelqu’un : lui en faire accroire, le berner. Imaginez-vous que je suis votre père qui arrive, et répondez-moi fermement comme si c’était à lui-même. SCAPIN.- J’ai bien ouï parler de quelque petite chose. Vous n’oubliez aucune circonstance, et vous dites les choses tout justement comme elles sont. Les Fourberies de Scapin I, 1 - II, 5 - III, 2. que diable ! Les Fourberies de Scapin, la scène du sac (Acte III, scène 2), Molière. SILVESTRE.- Si vous n’abrégez ce récit, nous en voilà pour jusqu’à demain. Oh ! Tous ces textes reposent sur la scène d’exposition. �U��-��~ϼ˞�8ՕEl�HC�"�P2�qfX���Q�ֺr;����i��zj?�M�vj��eٖ�8�",�Y.�V�q&w�m��y�û�-rҮ �cVh��Mwi\�E�no�����x}V�Ӻ��f�M��QJp�����{: �z�#���Z�~�˞������-:H�c�Va�X��?9�F�P�+��:/5���4�3=��`�Y���z�d��Y�����W�^��C� �K*V�0]%��'�]��yT}� ��(�#�,�� �:[b� Marche un peu en roi de théâtre. Le succès de la pièce n'est pas immédiat et n’apparait qu'après la mort du grand dramaturge français. OCTAVE.- Ses larmes n’étaient point de ces larmes désagréables, qui défigurent un visage ; elle avait à pleurer, une grâce touchante ; et sa douleur était la plus belle du monde. ARGANTE.- Mon Dieu, fort bon. H�tT TSg�_^��HC ��5�$��jE�����qe 4�&��h+D��[��:�e��e����2Y}0.Sl�83�����w����{�����@|"B:+|���Y���6�����!�tV�ط v�E�o����b>;J셃qʋ�/�E�v�^�B�����G�^�H�������frP� Ck�k ҄&��t���,V���Y`�7�7�̱V]�D�&t��+֢1�,:s*g}S��h����!ּ^cJԄ�&k�F�&t�&֘0�d��HKJ�E���5�u�_�"�Cnr�!��� �ㆴ"�C��P���$���PB;��]G��y�&B���PBZ�U�H��H���+��L��1Da%n��xI�Fr,NH���O��?����I`���H� C’en est trop, et nous irons devant les juges. SCAPIN.- Holà, Octave, demeurez. Télécharge (sans imprimer) le texte complet des Fourberies de Scapin ici. dont il devint amoureux. Le texte par l'auteur ou le traducteur; Editions . On n’a plus qu’à commettre tous les crimes imaginables, tromper, voler, assassiner, et dire pour excuse, qu’on y a été poussé par sa destinée. OCTAVE.- Ah tu me fais mourir par tes leçons hors de saison. ���k��e56�U�;�� 0 �)�J endstream endobj 218 0 obj << /Filter /FlateDecode /Length 4648 /Subtype /Type1C >> stream �� �Oau����%%�������ܮ���/��'��\Q=��xR���e����]�dH6���M�{k}k���M��c �D�4PpġT�7��}��|��܅9��-�6}��:b�V:Ø�cR����Ct3d�{���Vcwj ���;��7�ډ���Ď�pj��C.���� ARGANTE.- Hoy. ARGANTE.- Il le fera, ou je le déshériterai. Aujourd'hui, nous avons le plaisir de vous annoncer que le spectacle "Les Fourberies de Scapin" initialement prévu le 15 janvier 2021 est reporté au 14 janvier 2022. ARGANTE.- Assez bien. Lisez ce Archives du BAC Commentaire de texte et plus de 247 000 autres dissertation. vous demeurez interdit ! ituation : il s’agit d’une des scènes les plus célèbres des Fourberies de Scapin, voire du théâtre moliéresque tout entier. SILVESTRE.- Les réprimandes ne sont rien ; et plût au Ciel que j’en fusse quitte à ce prix ! ARGANTE.- Un fils qui se marie sans le consentement de son père ? OCTAVE.-Ah fâcheuses nouvelles pour un cœur amoureux ! SCAPIN.- Votre fils. SCAPIN A vous dire la vérité, il y a peu de choses qui me soient impossibles, quand je m'en veux mêler. Titre Les fourberies de Scapin : texte intégral - texte intégral . Il n’a garde d’aller avouer cela. Voilà son amour augmenté par les difficultés. des noms des personnages, identification des identités et des relations. SILVESTRE.- C’est à quoi vous deviez songer, avant que de vous y jeter. OCTAVE.- C’est que je m’imagine que c’est mon père que j’entends. ARGANTE.- Que me viens-tu conter ? se pourra faire. Finissons ce discours qui m’échauffe la bile. Toutes les mises en scène de ce texte en langue originale Les mises en scène. Octave. OCTAVE.- Si tu l’avais vue, Scapin, en l’état que je dis, tu l’aurais trouvée admirable. OCTAVE.-Avec une fille du seigneur Géronte ? Dimensions 18,00 cm x 13,00 cm. Nombre de pages 189 pages. Précédent Suivant Quand la bande dessinée est associée au théâtre ! Peste soit du butor. Extrait du texte :la scène 3. , homme à m’intéresser aux affaires des jeunes gens. Les Copains d’avant… et leurs copines Alors que leurs pères sont partis en voyage, Octave, fils d’Argante et Léandre, fils de Géronte, se sont épris l’un de Hyacinthe, jeune fille pauvre et de … Texte de la pièce Les Fourberies de Scapin de Molière, oeuvre de Molière. Une seule solution : appeler le valet Scapin à la rescousse. [14] Je n’aurai pas, pour étayer ma plainte, les droits de père et l’argument de la violence faite à mon fils ? (Parlant à Hyacinte.) Vous dépendez d’un père, qui veut vous marier à une autre personne ; et je suis sûre que je mourrai, si ce malheur m’arrive. Poids 175 g. J'ai sans doute reçu du Ciel un génie assez beau pour toutes les fabriques de ces gentillesses d'esprit, de ces galanteries ingénieuses, à qui le vulgaire ignorant donne le nom de fourberies; et je Edition du texte cité en titre. Ils triompheront grâce à Scapin, un valet rusé prêt à inventer les stratagèmes les plus invraisemblables pour les aider. OCTAVE.- Je suis assassiné par ce maudit retour. Le voilà surpris avec elle par ses parents, qui la force à la main le contraignent de l’épouser. PAR J.B.P. Les Fourberies de Scapin met en scène deux jeunes gens qui doivent braver l’autorité de leurs pères pour pouvoir épouser celles qu’ils aiment. ARGANTE.- Cela est vrai. SCAPIN.- Eh oui. Quelle pauvre espèce d’homme ! OCTAVE.- Et que Léandre et moi nous fûmes laissés par nos pères ; moi sous la conduite de Silvestre ; et Léandre sous ta direction. ituation : il s’agit d’une des scènes les plus célèbres des Fourberies de Scapin, voire du théâtre moliéresque tout entier. COMÉDIE. Fais les yeux furibonds. Lecture 1 : … je suis perdu [10] VAR. Réponds-moi, coquin, réponds-moi. Vous n’aurez pas ce cœur-là. ? Editeur Gallimard. SCAPIN.- Bon. SUJET DU DEVOIR Texte A: Jean Racine, Britannicus, Acte 1, scène 1 Texte B: Molière, les fourberies de scapin, Acte 1, scène 1 Texte C: Molière, Les femmes savantes, Acte 1, scène 1 Si vous accepter de m'aider des extraits doivent être disponible sur le net. est-ce là le fruit de mes soins ? À partir de cette réplique jusqu’à : "Je ne suis point bon, et je suis méchant quand je veux", tout ce mouvement de dialogue - qui provient sans doute d’un fonds commun ancien de la tradition de la. ARGANTE.- Il n’en demeurera pas d’accord ? SCAPIN.- C’est une chose dont il ne demeurera pas d’accord. SCAPIN.- Monsieur, si je vous puis être utile en quelque chose, vous n’avez qu’à me commander. Tous ces textes reposent sur la scène d’exposition. Le nom de ma chaîne a changé! que votre père est de retour, et qu’il veut vous marier ? Il excellait dans les procédés comiques qui lui valut une forte renommée. Les jeunes gens sont jeunes, et n’ont pas toute la prudence qu’il leur faudrait, pour ne rien faire que de raisonnable ; témoin notre Léandre, qui malgré toutes mes leçons, malgré toutes mes remontrances, est allé faire de son côté pis encore que votre fils. SILVESTRE.- Qu’ai-je à parler davantage ! Les Fourberies de Scapin I, 1 - II, 5 - III, 2. Editeur Hatier. OCTAVE.- Ah parle, si tu veux, et ne te fais point de la sorte, arracher les mots de la bouche. Oeuvres & thèmes. SCAPIN.- Monsieur, je suis ravi de vous voir de retour. ARGANTE.- Il ne faut point dire bagatelles. Nombre de pages 157 pages. une hyperbole (exagération) et deux métaphores (qui viennent d'une comparaison).. L'hyperbole est une exagération : Octave dit qu'il est « assasiné » alors qu'il est inquiet du retour de son père. SCAPIN.- Oui. M. DC. Les Fourberies de Scapin sont une comédie de Molière, en 3 actes et en prose, représentée sur le théâtre du Palais-Royal, le 21 mai 1671.. la structure du texte, le plan et la problématique. SCAPIN.- Il faut pourtant paraître ferme au premier choc, de peur que, sur votre faiblesse, il ne prenne le pied de vous mener comme un enfant [8] De peur que, profitant de votre faiblesse, il ne s’habitue à vous mener comme un enfant. SILVESTRE.-Oui. Je voudrais bien que l’on m’eût donné autrefois nos vieillards à duper ; je les aurais joués tous deux par-dessous la jambe ; et je n’étais pas plus grand que cela, que je me signalais déjà par cent tours d’adresse jolis. OCTAVE.- Et que cette fille est mandée de Tarente ici pour cela ? Je voudrais bien savoir si vous-même n’avez pas été jeune, et n’avez pas dans votre temps fait des fredaines comme les autres. OCTAVE.- Comment ? Laisse-moi un peu quereller en repos. Je fus piqué de la froideur avec laquelle il m’en parlait, et je ne voulus point lui découvrir l’effet que ses beautés avaient fait sur mon âme. ARGANTE.- Tâcheront-ils de me nier la chose ? Mais je serais d’avis que vous ne fissiez point de bruit. 1/ Les contenus accessibles sur le site Gallica sont pour la plupart des reproductions numériques d'oeuvres tombées dans le domaine public provenant des collections de … OCTAVE.- Je m’en vais prendre plus de résolution, et je répondrai fermement. OCTAVE.- Ah fâcheuses nouvelles pour un cœur amoureux ! ©Electre 2020. mise en scène . C’est bien là de quoi se tant alarmer. Elle en usa fort mal avec moi, et je me dépitai de telle sorte contre l’ingratitude du siècle, que je résolus de ne plus rien faire. Gîtes De France Calvados Plages Du Débarquement, Vente Betta Particulier, Clinique Le Noirmont Restaurant, Idée Sortie En Famille Gironde, Hôtel Bidart 4 étoiles, Ensemble Tailleur Femme Pour Mariage, Lac Du Bourget Bateau, Fréquence Atv Arabi, Lac De La Toussuire, La Guinguette Gaudoise La Gaude, Image Bébé Rigolo, Point Du Jour Mots Fléchés 6 Lettres, Oreillette Bluetooth Amazon, Les Pays Et Leurs Capitales Et Leurs Monnaies Pdf, Verset Du Jour Bible Catholique, " />

Top menu

les fourberies de scapin texte

SCAPIN.- Il faut, pour son honneur, et pour le vôtre, qu’il dise dans le monde, que c’est de bon gré qu’il l’a épousée. SCAPIN.- Oui, il y a quelque chose à dire à cela. Attends. Auteur Molière. Tiens-toi un peu. HYACINTE.- Oui, Octave, je suis sûre que vous m’aimez ; mais je ne le suis pas que vous m’aimiez toujours. HYACINTE.- J’ai ouï dire, Octave, que votre sexe aime moins longtemps que le nôtre, et que les ardeurs que les hommes font voir, sont des feux qui s’éteignent aussi facilement qu’ils naissent. Voyons un peu tes belles raisons." ARGANTE.- Une hardiesse pareille à celle-là ? J’ai ouï dire, moi, que vous avez été autrefois un compagnon [13] VAR. Et là la mise en scène par la comédie française en 1998, pour pouvoir suivre ce qu’il se passe (avec le texte sous les yeux). L’incarnation de Scapin par Torreton et la mise en scène de la toute fin est particulièrement intéressante. . SCAPIN.- Il faut se laisser vaincre, et avoir de l’humanité. J’ai sans doute [2] Sans doute : assurément, sans aucun doute. (1682). Scapin, un barbare l’aurait aimée. MOLIERE. Va-t’en, pendard, va-t’en me chercher mon fripon, tandis que j’irai rejoindre le seigneur Géronte, pour lui conter ma disgrâce. ARGANTE.- Et je veux moi, pour mon honneur et pour le sien, qu’il dise le contraire. ARGANTE.- Je voudrais bien savoir ce qu’ils me pourront dire sur ce beau mariage. S’il veut revoir son fils, ce ARGANTE.- On ne m’a pas dit que l’affaire se soit ainsi passée. SILVESTRE.-Ce matin même. Quoi, tu ne trouves pas que j’aie tous les sujets du monde d’être en colère ? Tu viens, Silvestre, d’apprendre au port, que mon père revient ? OCTAVE.- Conseille-moi, du moins, et me dis ce que je dois faire dans ces cruelles conjonctures. Tu peux aussi lire la pièce directement sur Internet en cliquant ici puis sur les onglets d'actes et de scènes. Vous êtes ici : > Textes > Théâtre (extraits) > Les Fourberies de Scapin de Molière (Acte II, scène 7) Source : Gallica Pour jouer un mauvais tour à Géronte dont il cherche à se venger, Scapin prétend que son fils Léandre a été capturé par des Turcs qui lui demandent une rançon en échange de sa libération. La mine résolue, la tête haute, les regards assurés. SCAPIN.- Que vouliez-vous qu’il fît ? Qu’y a-t-il ? Titre Les fourberies de Scapin : texte intégral - texte intégral . Les fourberies de Scapin /Molière 1 I.Lespersonnages 1)Observezlalistedespersonnages.Àquellecatégorie appartiennentcespersonnages?Cherchezdans ... TEXTES CLASSIQUES Les fourberies de Scapin Molière Fichepédagogiqueréalisée parVirginieFauvin , professeureagrégée delettresmodernes. De peur que, profitant de votre faiblesse, il ne s’habitue à vous mener comme un enfant. SCAPIN.- Hé bien, qu’y a-t-il là de si funeste ? HYACINTE.- Je veux croire que vous sentez ce que vous dites, et je ne doute point que vos paroles ne soient sincères ; mais je crains un pouvoir qui combattra dans votre cœur les tendres sentiments que vous pouvez avoir pour moi. SCAPIN : De grâce, Monsieur… ARGANTE : Non, je … Ne laissons pas d’attendre le vieillard. Les Fourberies de Scapin, oeuvre complète à lire et télécharger. SCAPIN.- Je ne vois pas encore où ceci veut aller. … pour notre subsistance, et nous avons de tous côtés des gens qui aboient après nous. SCAPIN.- Non ; mais il ne tiendra qu’à vous que je la sache bientôt ; et je suis homme consolatif [1] Consolatif : apte à consoler (se dit d’habitude des propos, des discours, et non des personnes). ; et sa coiffure était une cornette jaune, retroussée au haut de sa tête, qui laissait tomber en désordre ses cheveux sur ses épaules ; et cependant faite comme cela, elle brillait de mille attraits, et ce n’était qu’agréments et que charmes, que toute sa personne. Conseils de lecture. may 27th, 2020 - les fourberies de scapin 1 situation du texte à l opposé de la spectaculaire tragédie ballet psyché créée la même année par molière en collaboration avec lully pour le roi les fourberies de scapin se distingue par l extrême simplicité de ses accessoires une bourse un sac un bâton le tour SCAPIN.- J’ai fait de grands serments de ne me mêler plus du monde ; mais si vous m’en priez bien fort tous deux, peut-être... OCTAVE.- Ah, s’il ne tient qu’à te prier bien fort pour obtenir ton aide, je te conjure de tout mon cœur de prendre la conduite de notre barque. Demandez-lui un peu quelles belles réprimandes je lui ai faites, et comme je l’ai chapitré sur le peu de respect qu’il gardait à un père, dont il devrait baiser les pas. OCTAVE.- Non, belle Hyacinte, il n’y a point de père qui puisse me contraindre à vous manquer de foi, et je me résoudrai à quitter mon pays, et le jour même [6] Et le jour même : et même la vie. SCAPIN.- Une aventure où je me brouillai avec la justice. Les textes les plus sélectionnés; En vidéo. OCTAVE.- Après quelques paroles, dont je tâchai d’adoucir la douleur de cette charmante affligée, nous sortîmes de là ; et demandant à Léandre ce qu’il lui semblait de cette personne, il me répondit froidement qu’il la trouvait assez jolie. (À Silvestre.) Les auteurs en présence sont Jean RACINE à travers un extrait de son œuvre « Britannicus » avec acte I scène 1on note également un extrait de MOLIÈRE tiré de « Les fourberies de Scapin » acte I scène 1 et « Les femmes savantes » acte I scène 1. Nous entrons dans une salle, où nous voyons une vieille femme mourante, assistée d’une servante qui faisait des regrets, et d’une jeune fille toute fondante en larmes, la plus belle, et la plus touchante qu’on puisse jamais voir. Après avoir réussi à extorquer de l’argent à Arcante, Scapin fait ici croire à Géronte que son fils Léandre a été fait prisonnier par des Turcs. "Tu as l’insolence, fripon, de t’engager sans le consentement de ton père, de contracter un mariage clandestin ? Poids 138 g. 211 0 obj << /Linearized 1 /O 213 /H [ 668 293 ] /L 103248 /E 9622 /N 68 /T 98909 >> endobj xref 211 13 0000000016 00000 n 0000000611 00000 n 0000000961 00000 n 0000001119 00000 n 0000001225 00000 n 0000001839 00000 n 0000002742 00000 n 0000003490 00000 n 0000008231 00000 n 0000008362 00000 n 0000008787 00000 n 0000000668 00000 n 0000000939 00000 n trailer << /Size 224 /Info 210 0 R /Root 212 0 R /Prev 98898 /ID[] >> startxref 0 %%EOF 212 0 obj << /Type /Catalog /Pages 203 0 R >> endobj 222 0 obj << /S 292 /Filter /FlateDecode /Length 223 0 R >> stream On ne peut pas lui mieux parler, quand ce serait vous-même. SCAPIN.- Laisse-moi dire, moi, et ne fais que me suivre. C'est: Mon cours de français facile. Télécharge (sans imprimer) le texte complet des Fourberies de Scapin ici. SCAPIN.- Si fait, j’y ai d’abord été, moi, lorsque j’ai su la chose, et je me suis intéressé pour vous, jusqu’à quereller votre fils. Campe-toi sur un pied. ARGANTE.- Quoi, je n’aurai pas pour moi les droits de père, et la raison de la violence qu’on a faite à mon fils [14] Je n’aurai pas, pour étayer ma plainte, les droits de père et l’argument de la violence faite à mon fils ? SCAPIN.- La tendresse paternelle fera son office. Les Fourberies de Scapin de Molière, texte intégral avec note et notice. Voilà qui est bien. SCAPIN.- Demandez-lui plutôt. SCAPIN.- Que voulez-vous, il y a été poussé par sa destinée. Ne laissez pas de me conter votre aventure. Et se vend pour l'Auteur, Chez PIERRE LE MONNIER, au Palais, vis à vis la Porte de L'Eglise de la Sainte-Chapelle, à l'Image Saint Louis, et au Feu Divin. Un peu de hardiesse, et songez à répondre résolûment sur tout ce qu’il pourra vous dire. ARGANTE.- A-t-on jamais ouï parler d’une action pareille à celle-là ? OCTAVE.-Et que cette fille est mandée de Tarente ici pour cela ? , s’il est besoin, plutôt qu’à vous quitter. Il est à deux ans de sa mort, est épuisé par les grandes machines qu’il écrit pour la cour et accouche de son Scapin comme un cri de jouissance rapide et instinctif. Vous voilà bien embarrassés tous deux pour une bagatelle. [11] En donner à garder à quelqu’un : lui en faire accroire, le berner. Imaginez-vous que je suis votre père qui arrive, et répondez-moi fermement comme si c’était à lui-même. SCAPIN.- J’ai bien ouï parler de quelque petite chose. Vous n’oubliez aucune circonstance, et vous dites les choses tout justement comme elles sont. Les Fourberies de Scapin I, 1 - II, 5 - III, 2. que diable ! Les Fourberies de Scapin, la scène du sac (Acte III, scène 2), Molière. SILVESTRE.- Si vous n’abrégez ce récit, nous en voilà pour jusqu’à demain. Oh ! Tous ces textes reposent sur la scène d’exposition. �U��-��~ϼ˞�8ՕEl�HC�"�P2�qfX���Q�ֺr;����i��zj?�M�vj��eٖ�8�",�Y.�V�q&w�m��y�û�-rҮ �cVh��Mwi\�E�no�����x}V�Ӻ��f�M��QJp�����{: �z�#���Z�~�˞������-:H�c�Va�X��?9�F�P�+��:/5���4�3=��`�Y���z�d��Y�����W�^��C� �K*V�0]%��'�]��yT}� ��(�#�,�� �:[b� Marche un peu en roi de théâtre. Le succès de la pièce n'est pas immédiat et n’apparait qu'après la mort du grand dramaturge français. OCTAVE.- Ses larmes n’étaient point de ces larmes désagréables, qui défigurent un visage ; elle avait à pleurer, une grâce touchante ; et sa douleur était la plus belle du monde. ARGANTE.- Mon Dieu, fort bon. H�tT TSg�_^��HC ��5�$��jE�����qe 4�&��h+D��[��:�e��e����2Y}0.Sl�83�����w����{�����@|"B:+|���Y���6�����!�tV�ط v�E�o����b>;J셃qʋ�/�E�v�^�B�����G�^�H�������frP� Ck�k ҄&��t���,V���Y`�7�7�̱V]�D�&t��+֢1�,:s*g}S��h����!ּ^cJԄ�&k�F�&t�&֘0�d��HKJ�E���5�u�_�"�Cnr�!��� �ㆴ"�C��P���$���PB;��]G��y�&B���PBZ�U�H��H���+��L��1Da%n��xI�Fr,NH���O��?����I`���H� C’en est trop, et nous irons devant les juges. SCAPIN.- Holà, Octave, demeurez. Télécharge (sans imprimer) le texte complet des Fourberies de Scapin ici. dont il devint amoureux. Le texte par l'auteur ou le traducteur; Editions . On n’a plus qu’à commettre tous les crimes imaginables, tromper, voler, assassiner, et dire pour excuse, qu’on y a été poussé par sa destinée. OCTAVE.- Ah tu me fais mourir par tes leçons hors de saison. ���k��e56�U�;�� 0 �)�J endstream endobj 218 0 obj << /Filter /FlateDecode /Length 4648 /Subtype /Type1C >> stream �� �Oau����%%�������ܮ���/��'��\Q=��xR���e����]�dH6���M�{k}k���M��c �D�4PpġT�7��}��|��܅9��-�6}��:b�V:Ø�cR����Ct3d�{���Vcwj ���;��7�ډ���Ď�pj��C.���� ARGANTE.- Hoy. ARGANTE.- Il le fera, ou je le déshériterai. Aujourd'hui, nous avons le plaisir de vous annoncer que le spectacle "Les Fourberies de Scapin" initialement prévu le 15 janvier 2021 est reporté au 14 janvier 2022. ARGANTE.- Assez bien. Lisez ce Archives du BAC Commentaire de texte et plus de 247 000 autres dissertation. vous demeurez interdit ! ituation : il s’agit d’une des scènes les plus célèbres des Fourberies de Scapin, voire du théâtre moliéresque tout entier. SILVESTRE.- Les réprimandes ne sont rien ; et plût au Ciel que j’en fusse quitte à ce prix ! ARGANTE.- Un fils qui se marie sans le consentement de son père ? OCTAVE.-Ah fâcheuses nouvelles pour un cœur amoureux ! SCAPIN.- Votre fils. SCAPIN A vous dire la vérité, il y a peu de choses qui me soient impossibles, quand je m'en veux mêler. Titre Les fourberies de Scapin : texte intégral - texte intégral . Il n’a garde d’aller avouer cela. Voilà son amour augmenté par les difficultés. des noms des personnages, identification des identités et des relations. SILVESTRE.- C’est à quoi vous deviez songer, avant que de vous y jeter. OCTAVE.- C’est que je m’imagine que c’est mon père que j’entends. ARGANTE.- Que me viens-tu conter ? se pourra faire. Finissons ce discours qui m’échauffe la bile. Toutes les mises en scène de ce texte en langue originale Les mises en scène. Octave. OCTAVE.- Si tu l’avais vue, Scapin, en l’état que je dis, tu l’aurais trouvée admirable. OCTAVE.-Avec une fille du seigneur Géronte ? Dimensions 18,00 cm x 13,00 cm. Nombre de pages 189 pages. Précédent Suivant Quand la bande dessinée est associée au théâtre ! Peste soit du butor. Extrait du texte :la scène 3. , homme à m’intéresser aux affaires des jeunes gens. Les Copains d’avant… et leurs copines Alors que leurs pères sont partis en voyage, Octave, fils d’Argante et Léandre, fils de Géronte, se sont épris l’un de Hyacinthe, jeune fille pauvre et de … Texte de la pièce Les Fourberies de Scapin de Molière, oeuvre de Molière. Une seule solution : appeler le valet Scapin à la rescousse. [14] Je n’aurai pas, pour étayer ma plainte, les droits de père et l’argument de la violence faite à mon fils ? (Parlant à Hyacinte.) Vous dépendez d’un père, qui veut vous marier à une autre personne ; et je suis sûre que je mourrai, si ce malheur m’arrive. Poids 175 g. J'ai sans doute reçu du Ciel un génie assez beau pour toutes les fabriques de ces gentillesses d'esprit, de ces galanteries ingénieuses, à qui le vulgaire ignorant donne le nom de fourberies; et je Edition du texte cité en titre. Ils triompheront grâce à Scapin, un valet rusé prêt à inventer les stratagèmes les plus invraisemblables pour les aider. OCTAVE.- Je suis assassiné par ce maudit retour. Le voilà surpris avec elle par ses parents, qui la force à la main le contraignent de l’épouser. PAR J.B.P. Les Fourberies de Scapin met en scène deux jeunes gens qui doivent braver l’autorité de leurs pères pour pouvoir épouser celles qu’ils aiment. ARGANTE.- Cela est vrai. SCAPIN.- Eh oui. Quelle pauvre espèce d’homme ! OCTAVE.- Et que Léandre et moi nous fûmes laissés par nos pères ; moi sous la conduite de Silvestre ; et Léandre sous ta direction. ituation : il s’agit d’une des scènes les plus célèbres des Fourberies de Scapin, voire du théâtre moliéresque tout entier. COMÉDIE. Fais les yeux furibonds. Lecture 1 : … je suis perdu [10] VAR. Réponds-moi, coquin, réponds-moi. Vous n’aurez pas ce cœur-là. ? Editeur Gallimard. SCAPIN.- Bon. SUJET DU DEVOIR Texte A: Jean Racine, Britannicus, Acte 1, scène 1 Texte B: Molière, les fourberies de scapin, Acte 1, scène 1 Texte C: Molière, Les femmes savantes, Acte 1, scène 1 Si vous accepter de m'aider des extraits doivent être disponible sur le net. est-ce là le fruit de mes soins ? À partir de cette réplique jusqu’à : "Je ne suis point bon, et je suis méchant quand je veux", tout ce mouvement de dialogue - qui provient sans doute d’un fonds commun ancien de la tradition de la. ARGANTE.- Il n’en demeurera pas d’accord ? SCAPIN.- C’est une chose dont il ne demeurera pas d’accord. SCAPIN.- Monsieur, si je vous puis être utile en quelque chose, vous n’avez qu’à me commander. Tous ces textes reposent sur la scène d’exposition. Le nom de ma chaîne a changé! que votre père est de retour, et qu’il veut vous marier ? Il excellait dans les procédés comiques qui lui valut une forte renommée. Les jeunes gens sont jeunes, et n’ont pas toute la prudence qu’il leur faudrait, pour ne rien faire que de raisonnable ; témoin notre Léandre, qui malgré toutes mes leçons, malgré toutes mes remontrances, est allé faire de son côté pis encore que votre fils. SILVESTRE.- Qu’ai-je à parler davantage ! Les Fourberies de Scapin I, 1 - II, 5 - III, 2. Editeur Hatier. OCTAVE.- Ah parle, si tu veux, et ne te fais point de la sorte, arracher les mots de la bouche. Oeuvres & thèmes. SCAPIN.- Monsieur, je suis ravi de vous voir de retour. ARGANTE.- Il ne faut point dire bagatelles. Nombre de pages 157 pages. une hyperbole (exagération) et deux métaphores (qui viennent d'une comparaison).. L'hyperbole est une exagération : Octave dit qu'il est « assasiné » alors qu'il est inquiet du retour de son père. SCAPIN.- Oui. M. DC. Les Fourberies de Scapin sont une comédie de Molière, en 3 actes et en prose, représentée sur le théâtre du Palais-Royal, le 21 mai 1671.. la structure du texte, le plan et la problématique. SCAPIN.- Il faut pourtant paraître ferme au premier choc, de peur que, sur votre faiblesse, il ne prenne le pied de vous mener comme un enfant [8] De peur que, profitant de votre faiblesse, il ne s’habitue à vous mener comme un enfant. SILVESTRE.-Oui. Je voudrais bien que l’on m’eût donné autrefois nos vieillards à duper ; je les aurais joués tous deux par-dessous la jambe ; et je n’étais pas plus grand que cela, que je me signalais déjà par cent tours d’adresse jolis. OCTAVE.- Et que cette fille est mandée de Tarente ici pour cela ? Je voudrais bien savoir si vous-même n’avez pas été jeune, et n’avez pas dans votre temps fait des fredaines comme les autres. OCTAVE.- Comment ? Laisse-moi un peu quereller en repos. Je fus piqué de la froideur avec laquelle il m’en parlait, et je ne voulus point lui découvrir l’effet que ses beautés avaient fait sur mon âme. ARGANTE.- Tâcheront-ils de me nier la chose ? Mais je serais d’avis que vous ne fissiez point de bruit. 1/ Les contenus accessibles sur le site Gallica sont pour la plupart des reproductions numériques d'oeuvres tombées dans le domaine public provenant des collections de … OCTAVE.- Je m’en vais prendre plus de résolution, et je répondrai fermement. OCTAVE.- Ah fâcheuses nouvelles pour un cœur amoureux ! ©Electre 2020. mise en scène . C’est bien là de quoi se tant alarmer. Elle en usa fort mal avec moi, et je me dépitai de telle sorte contre l’ingratitude du siècle, que je résolus de ne plus rien faire.

Gîtes De France Calvados Plages Du Débarquement, Vente Betta Particulier, Clinique Le Noirmont Restaurant, Idée Sortie En Famille Gironde, Hôtel Bidart 4 étoiles, Ensemble Tailleur Femme Pour Mariage, Lac Du Bourget Bateau, Fréquence Atv Arabi, Lac De La Toussuire, La Guinguette Gaudoise La Gaude, Image Bébé Rigolo, Point Du Jour Mots Fléchés 6 Lettres, Oreillette Bluetooth Amazon, Les Pays Et Leurs Capitales Et Leurs Monnaies Pdf, Verset Du Jour Bible Catholique,

Laisser un commentaire